BTP et défaillance, quelle est la place de l’agence immobilière à Marrakech ?

Depuis près de six années maintenant le secteur du BTP au Maroc est en grandes difficultés. C’est l’un des rares secteurs de l’économie locale qui sont encore affectés par les effets de la crise financière. Il ne s’agit pas de dire que l’agence Cote Medina à Marrakech et le secteur immobilier en général se portent comme des charmes, mais c’est un secteur qui reprend progressivement son souffle, contrairement au BTP qui semble s’enfoncer un peu plus. Il y a encore quelques années, plus exactement en 2009 et quelques années avant, le secteur du BTP créait de manière directe ou indirecte près de 63 000 emplois par an. Actuellement on note environ 14 000 emplois perdus chaque année dans le secteur. Des chiffres qui ne sont pas rassurants du tout. Le phénomène en est au point où les grosses entreprises de Rabat ou Casablanca qui s’intéressaient essentiellement aux grands marchés de plusieurs millions de dirhams commencent à disputer les petits marchés de 500 000 dirhams aux petites entreprises des régions.

Ces entreprises n’ont pas le choix, sinon elles risquent de rencontrer des difficultés avec leurs banques ou leurs établissements de financement. Nous constatons d’ores et déjà que les crédits à l’investissement accordés aux différents opérateurs du secteur du BTP ont baissé depuis la fin de l’année 2011, à hauteur de 24% pour se retrouver à 7,8 milliards de dirhams. Ce qui n’est pas le cas pour les agences immobilières à Marrakech, car le secteur se porte de mieux en mieux. Pour avoir plus de chance de préserver leur activité, les structures du BTP ont revu les prix à la baisse. Cette tendance a atteint son optimum en 2015, des entreprises se sont vues en train de négliger certains aspects ou à les revoir à la baisse afin d’économiser de l’argent.

La baisse des prix met en cause l’administration en charge, car les prix et budgets proposés par les maîtres d’ouvrage sont déjà bas. De plus, il y a une préférence pour la notation financière et moins pour les critères techniques, qui devraient être significatifs dans ce secteur. C’est ainsi que les entreprises les moins chères sont sélectionnées au détriment des plus performantes. Pour recruter une agence immobilière à Marrakech, les critères sont différents, vous vous baserez surtout sur le taux de réussite ou de satisfaction de l’agence avant de la sélectionner.