Découvrir des régions atypiques non loin de la villa Marrakech

the marrakech villa compagny

Les différentes régions qui entourent la ville de Marrakech et constituent le Sud marocain sont de plus en plus sollicitées par les voyageurs venant des pays voisins. Plus que résider dans une villa Marrakech sur le site The Marrakech Villa Compagny, le plaisir tiré par des randonnées dans ces régions est étonnant.

La beauté de la région de Dadès

Non loin de votre villa Marrakech, vous trouverez, en tant que touriste, la région de Dades qui comporte une vallée mais aussi des gorges. Encore appelée route des mille casbahs, la vallée du Dadès s’étend de la ville d’Ouarzazate jusqu’à Boulmane, une distance totale de 170 kilomètres. La vallée se trouve entre le massif du Haut Atlas et le Jbel Sarho et offre un paysage très impressionnant, surtout pour des yeux qui n’en ont pas l’habitude. L’oued Dadès se déroule dans un environnement principalement désertique et aride et alimente un certain nombre d’oasis. On retrouve des casbahs comme le nom l’indique : Dar Aïchil, Dar Aït Souss-Amerhidi et El Kabbaba. Les gorges du Dadès quant à elles sont agréables pour la promenade, on y retrouve une rivière à l’eau froide qui s’étend jusqu’au fond de la gorge. Certains s’amusent à descendre la rivière jusqu’au bout sur une distance d’un ou deux kilomètres. L’ensemble est calme, vert et en même temps ocre. Il est possible de prendre un repas avant de retourner à la ville d’Ouarzazate.

Les plaisirs de la vallée de Drâa

Le fleuve Drâa a été à l’origine d’une immense oasis qui s’étend sur pas moins de 200 kilomètres de long au pied de l’Anti-Atlas. La vallée du Drâa se trouve non loin du désert a fait l’objet de nombreuses batailles entre les nomades qui souhaitaient la conquérir et les habitants qui la protégeaient. Afin d’y arriver, les habitants ont dû prendre des mesures pour fortifier leurs habitations et leurs villages. Sur la partie de la vallée qui s’étend d’Agdz à Zagora, l’on compte huit palmeraies. Autour des différentes palmeraies, l’on trouve un ensemble de rochers qui créent un contraste avec le décor des palmeraies. Non loin de là, l’on trouve aussi de beaux monuments qui sont construits en terre, on découvre les remparts, des casbahs parées de tours à formes carrées. Les ouvertures dans ce type d’habitations sont de forme triangulaire. En fin de journée, l’on a droit à des couleurs chaudes et des jeux d’ombre sur les casbahs. Moment idéal pour faire une petite promenade. Le long du fleuve, les habitants entretiennent des cultures de céréales, henné et légumes, on retrouve aussi des palmiers, des tamaris et des lauriers. Ces cultures sont très porteuses pour la région entière. Dans cette région, le désert commence dès que l’on sort de Zagora, ce coin de paradis est le point culminant des circuits touristiques organisés au Maroc.