L’artisanat traditionnel, vestige du passé glorieux du Riad à Marrakech

riad croix berbere luxe Marrakech

L’artisanat au Maroc a réellement pris de l’ampleur à partir de la période du néolithique, période à laquelle les constructions dans le pays, en ont été influencées. Au fil du temps, le pays a connu des conquêtes, des migrations, des changements de pouvoir. Ces évènements ont eu pour conséquence de diversifier et d’enrichir la culture locale en influençant bien évidemment l’artisanat. C’est pour cela qu’en visitant le Riad à Marrakech, on peut retrouver des influences de différentes origines dans son architecture. Vous pouvez découvrir une architecture de Riad en visitant le Riad Alrimal . Rappelons que l’artisanat traditionnel marocain est généralement transmis de génération en génération. La demande se faisant de plus en plus pressante du fait des consommateurs locaux, des touristes, des exportateurs, les méthodes de fabrication ont dû se moderniser afin de satisfaire à cette demande. Voyons d’abord quelle est l’histoire de ce savoir-faire.

Histoire de l’artisanat au cœur des rues de Marrakech et du Maroc

Avant de se retrouver en train d’habiller les plus grands palais et les Riad à Marrakech, l’artisanat a fait un bout de chemin, tout n’est pas arrivé en un claquement de doigts. Les Berbères qui sont connus comme étant les premiers à avoir habité le pays ont été les précurseurs en matière d’artisanat. Ils faisaient montre d’expertise dans le travail de la laine pour la fabrication des tapis, du fer et de l’argent pour les bijoux et de l’argile pour la poterie et autres ustensiles. Quelques années plus tard, les Arabes sont arrivés dans le Royaume et l’ont islamisé, entraînant aussi le développement d’autres formes d’artisanat : le travail du bois, du cuivre, de l’alfa, de l’oseille et de l’argile.

Aucune région n’est délaissée dans le développement de l’artisanat, chacune propose ses créations avec des particularités bien à elle. Chaque région se spécialise dans un métier artisanal en fonction des ressources qu’elle a. À l’image du Riad à Marrakech qui est une référence en termes de logement, la cité ocre est une référence en termes d’artisanat, surtout dans le travail du cuir, des tapis et du cuivre. Pendant ce temps, la ville de Meknès est réputée pour la qualité de ses créations artisanales en cuir, cuivre, or, tissu et argent. Précisons que c’est seulement dans la ville de Meknès que l’on peut retrouver la damasquinerie qui consiste à faire des gravures sur l’acier. Essaouira est spécialisée dans le travail du bois, de l’argent et des tapis. Pendant ce temps, les régions du Tafilatet et d’Agadir sont dotées d’un artisanat de valeur.