Voyage au Japon : 3 activités à faire dans la ville de Saitama

Arakurayama

Située au nord de Tokyo, dans la région de Kanto, la ville de Saitama allie ses lieux historiques, la beauté de ses paysages naturels ainsi qu’un tissu urbain. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle attire de plus en plus de voyageurs venant du monde entier chaque année. Cette ville est également le regroupement des villes d’Omiya, d’Urawa, d’Iwatsuki et d’Yono. Retrouvez donc dans cet article les activités que vous pourrez y faire durant votre séjour.

Visiter le complexe de parcs Tobu Zoo

Ce complexe de parcs comprend un parc zoologique, un parc aquatique ainsi que des montagnes russes. Le zoo qui se trouve à l’ouest du parc abrite plus d’une centaine d’espèces animales, dont des espèces rares comme les tigres blancs. Vous y verrez aussi des lions, des ours et des pingouins. Le zoo propose différentes activités telles que nourrir les animaux comme les lapins et les lémuriens exotiques ou encore assister au spectacle des tigres blancs. Puis, vous aurez la possibilité de vous émerveiller devant la lumière des milliers de lucioles qui habitent le parc.

À part cela, les enfants y trouveront leur bonheur en faisant des promenades en poney, admirer les oiseaux ainsi que la marche des oies. Il est à noter que les personnes ayant des tatouages sur le corps ne sont pas autorisées à se baigner dans la piscine du parc. Tobu zoo est ouvert tous les jours de 9 h 30 à 17 h. Il ferme tous les lundis. L’entrée du parc est de 1700 yen pour les adultes et 700 yen pour les enfants. Alors, si cela vous tente et que vous souhaitez organiser un voyage au Japon, cliquez ici.

Parcourir le sanctuaire Hikawa

C’est un important sanctuaire dans la religion shinto qui est dédié au dieu des tempêtes, connu sous le nom de Susanoo. Il se situe dans le district d’Ōmiya. C’est d’ailleurs à ce sanctuaire que ce dernier doit son nom. Littéralement Ōmiya veut dire le « grand sanctuaire ». Se trouvant derrière 3 torii en bois (un portail traditionnel du Japon), ce sanctuaire a été fondé il y a 2 400 ans. Certaines structures ont été ajoutées dans les années 40.

C’est l’endroit idéal pour profiter d’un environnement calme tout en appréciant l’architecture nippone. Par contre, il est très fréquenté lors des occasions spéciales comme le Nouvel An. Il y a une route menant au sanctuaire que l’on appelle « sando » en japonais, qui fait 2 kilomètres environ. Un grand parc comprenant plusieurs cerisiers japonais ou sakura, un zoo et un musée se trouve autour du sanctuaire.

Aller à la découverte du Railway Museum

Il s’agit d’un musée ferroviaire qui se localise dans l’arrondissement d’Ōmiya. Il a été établi dans le but de célébrer le 20e anniversaire de la création de la Japan Railway East. C’est un musée qui se consacre dans la préservation du patrimoine des chemins de fer du Japon. Il possède des espaces d’exposition qui expliquent les diverses techniques ferroviaires.

Vous contemplerez de même le réseau de trains miniatures et les simulateurs de conduite. À l’extérieur du musée, vous verrez de véritables chemins de fer et des mini-trains pour les enfants. Ce musée ferroviaire a ouvert ses portes au public le 14 octobre 2007. L’ouverture de l’extension du musée est prévue pour cette année 2018. Il est ouvert du mercredi au lundi de 10 h à 18 h.